Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/05/2013

Le bataillon des sans-amour / Mayor of Hell - 1933

"Le bataillon des sans-amour" ou dans son titre américain "Mayor of Hell" introduit James Cagney dans l'univers de la petite délinquance. Mais là où par exemple un Bogart était l'initiateur du crime auprès des jeunes, comme dans le film "les anges aux figures sales", là Cagney va en directeur d'une maison de correction, prendre toutes les mesures pour rendre la vie des jeunes plus supportables. Ainsi, le film est très progressiste et considère que ces établissements ne devraient pas être des prisons, mais des endroits où les jeunes pourraient s'auto-gérer en étant responsabilisés, sous un encadrement d'adultes. Le film nous montre donc des enfants devenus des délinquants pour cause de parents jamais présents, ou trop laxistes, ou trop faibles pour s'en occuper. Ainsi, le film nous montre la bande de délinquants à l'oeuvre, puis l'arrestation et la vie dans le régime semi-carcéral de la maison de correction, puis le changement et la vie nouvelle avec le nouveau directeur (Cagney). Enfin la dernière partie du film, nous montre un Cagney aux abois, rattrapé par les affaires et son business pas très honnête. Arrivera t'il à se sauver et à sauver les enfants d'eux mêmes et du retour de l'ancien directeur plus intolérant que jamais ?

cinéma, cinema, dvd, bluray, film, films acteur, actrice, james cagney, Madge Evans, Allen Jenkins, Dudley Digges,  Archie Mayo

Archie Mayo n'est pas le plus grand réalisateur d'Hollywood, c'est une certitude. En effet, il est essentiellement connu pour avoir réalisé "la forêt pétrifiée" (1936). Mais il n'en reste pas moins que le film reste agréable à regarder. De plus, Cagney est en forme et à la hauteur de sa réputation. Enfin, sa partenaire Madge Evans (la jeune infirmière) est très sensuelle. Et c'est dommage qu'on a pas la possibilité de voir plus souvent cette très jolie actrice. Pour ma part, je me souviens l'avoir vu dans la version de 1935 de "David Copperfield".

cinéma, cinema, dvd, bluray, film, films acteur, actrice, james cagney, Madge Evans, Allen Jenkins, Dudley Digges,  Archie Mayo

Ci-dessus : James Cagney, Frankie Darro (le garçon) et Madge Evans

cinéma, cinema, dvd, bluray, film, films acteur, actrice, james cagney, Madge Evans, Allen Jenkins, Dudley Digges,  Archie Mayo

cinéma, cinema, dvd, bluray, film, films acteur, actrice, james cagney, Madge Evans, Allen Jenkins, Dudley Digges,  Archie Mayo

cinéma, cinema, dvd, bluray, film, films acteur, actrice, james cagney, Madge Evans, Allen Jenkins, Dudley Digges,  Archie Mayo

Ci-dessus : La très belle Madge Evans

 

 La bande-annonce :

 

Citations :

Lawyer: Tell us what you know, I said! Never mind what you think!
Mr. Hemingway: Excuse me, boss. I ain't no lawyer. I can't talk without thinkin'.

Note : 6,5  / 10

Commentaires

Bonsoir,
J'ai eu la chance de voir ce film, assez prenant et grave. Les comédiens adolescents et enfants sont parfaits et relèguent James Cagney à une moindre importance. La tension est bien rendue et comme le personnage de Cagney, on en envie que les enfants s'en sortent. Plusieurs scènes sont touchantes. Le sujet est dur, les événement sont tragiques mais le film porte un message optimiste contre l'autorité aveugle et la répression. Le film manque un peu d'envergure quand il ne s'intéresse qu'aux adultes, nous donnant le sentiment de perdre le fil. La mutinerie à la fin est un moment fort, montrant que les vrais héros sont les jeunes et que le film aurait du se concentrer uniquement sur eux.
Olivier

Écrit par : Olivier | 11/06/2013

La chance ou un généreux donateur ? ^^

En tous les cas très bons commentaires. Je suis totalement d'accord avec toi. Ce sont effectivement les enfants les vrais héros de cette histoire.

Amicalement.
Stéphane (HC).

Écrit par : Stéphane | 12/06/2013

Les commentaires sont fermés.