Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2013

Amadeus - 1984

Si il y a un film qui a marqué mon existence c'est bien "Amadeus" de Miloš Forman. En effet, ce film a fait plus pour la musique de Mozart que tous les reportages, émissions, débats, livres, expositions et concerts réunis. Mon frère était allé le voir au cinéma et resta à la fin de la séance afin de le revoir une seconde fois. C'est pour dire que lui aussi fut marqué par ce film. Mais finalement qu'est ce qui a fait "d'Amadeus"  cette formidable réussite artistique, récompensée par 53 nominations, 40 prix, dont 8 Oscars ? Tout d'abord on peut considérer que le réalisateur Miloš Forman a été le maître de son projet de bout en bout et ainsi il a construit une oeuvre telle qu'il voulait la voir. L'origine du projet est sa découverte d'une pièce de théâtre sur Mozart écrite par  Peter Shaffer et se décida d'en faire une adaptation cinématographique. Ainsi Peter Shaffer et lui même se mirent à écrire le scénario. Le scénario était d'une intelligence rare. En effet, le but de Forman, n'était pas de faire une autobiographie longue et ennuyeuse du compositeur, mais bien de montrer la lutte à mort entre Mozart et son principal concurrent, Salieri. Ainsi le scénario reprenait toutes les légendes de la vie de Mozart. Mozart a t'il été assassiné par Salieri ? Mozart était il aussi distingué que sa musique ou était il un être très vulgaire au génie incroyable ?

amadeus.jpg

L'autre bonne idée de Forman a été de choisir un casting de comédiens quasi-inconnus du public de l'époque. Ainsi à part F Murray Abraham que le public avait pu voir dans des seconds rôles dans "Scarface", l'année précédente, les autres acteurs étaient des inconnus. Ainsi Tom Hulce (Mozart) avait très peu tourné auparavant. Elizabeth Berridge (la femme de Mozart dans le film) avait également tourné seulement 3 films avant cet "Amadeus". Et sur le making-of elle raconte qu'elle ne savait pas trop comment se comporter et que pour la scène où elle est censée manger des patisseries, elle ne savait pas qu'elle pouvait les recracher après les prises. Gavée de gateaux, elle sortit avec la nausée quand Forman considéra que la scèné était au point. Quoiqu'il en soit, avec ces artistes peu connus, le public arrive donc à rentrer dans l'histoire car il n'a pas l'impression de voir des acteurs jouer un rôle.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film films,f murray abraham,tom hulce,elizabeth berridge,simon callow,roy dotrice,jeffrey jones,miloš forman,wolfgang amadeus mozart,johann sebastian bach,antonio salieri

  Ci-dessus : Tom Hulce

Le tournage devait avoir lieu à Prague, et bien évidemment, ce fut un moment particulier pour Forman qui revenait dans la ville où il était né. On a peine à imaginer aujourd'hui, ce que devait être un tournage à Prague en 1984, en pleine guerre froide, pour une équipe américaine. La police politique était partout pour vérifier que les figurants (tous Tchéques) ne faisaient des activités politiquement incorrectes avec une équipe venant des USA. Forman devait se rendre compte que beaucoup de figurants ne mangeaient pas à leur faim et fit le nécessaire pour améliorer leurs conditions. Un évènement se produisit le 4 juillet quand les figurants se mirent à chanter l'hymne américain au nez et à la barbe de la police politique qui avait investi le théâtre baroque Tyl où était tourné la plupart des scènes d'opéras. Vous l'aurez compris, "Amadeus" raconte l'histoire d'une légende de la musique mais a aussi créé lui même sa propre légende.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film films,f murray abraham,tom hulce,elizabeth berridge,simon callow,roy dotrice,jeffrey jones,miloš forman,wolfgang amadeus mozart,johann sebastian bach,antonio salieri

Le résultat de ce tournage est une formidable réussite artistique où la folie créatrice d'une époque est revisitée. Costumes, décors et interprétations sont parfaits. Et si le film égratigne la légende de Mozart ce n'est que pour mieux le rapprocher de sa propre réalité et pour magnifier encore et encore sa musique. Le film devait bénéficier en 2002 d'une version director's cut qui rajoutait une vingtaine de minutes. C'est la version que je préfère, car elle permet une meilleure compréhension du film. Enfin, une version Bluray devait sortir en 2010. Je ne peux que vous inviter très fortement à vous procurer cette dernière version, d'un miracle cinématographique renouvelé à chaque vision.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film films,f murray abraham,tom hulce,elizabeth berridge,simon callow,roy dotrice,jeffrey jones,miloš forman,wolfgang amadeus mozart,johann sebastian bach,antonio salieri

Ci-dessus : F Murray Abraham

"Amadeus", est la formidable histoire d'un compositeur en lutte avec les esprits trop étroits de son époque et la jalousie, mais aussi un hommage à la culture occidentale, tout autant qu'un passeport pour tous, pour un voyage dans l'esprit d'un des plus grands génies de la musique. Un film éternel comme la musique de Mozart.


La bande-annonce :

Disponible en DVD et Bluray

Note : 10 / 10

Commentaires

Bonjour,
Très bon choix d'article, ce film est magnifique. Le scénario est à la hauteur de la bande son et mon souvenir c'est d'avoir été comme porté dans les airs pendant tout le film avec des vents successivement doux et turbulents. Peux de films savent faire ça. Et la musique traine dans la tête longtemps après. Tu as raison de noter que l'absence de stars reconnues dans le casting donne beaucoup de crédibilités aux personnages. Je n'ai pas vu la version longue ; pourquoi dis-tu que la compréhension du film est améliorée ?
Olivier

Écrit par : Olivier | 12/05/2013

Bonjour Stéphane,

belle note pour un superbe film : à mes yeux également, on n'a jamais égalé la représentation de la musique au cinéma qu'avec ce film. La partition majestueuse de Mozart est magnifiée, aux prises avec une histoire certes romancée mais diablement entraînante, tragique et romanesque. Le director's cut réintègre en fait 20 minutes qui faisait partie de la vison originale de Forman : le terme director's cut est donc justifié. Un très, très grand film.

A bientôt,

Raphaël

Écrit par : Raphaël | 12/05/2013

Bonjour Olivier,
Le choix d'article reprend les films que j'aime ou que j'ai vu récemment. Dans ce cas précis, c'est un film que j'adore. Les 20 minutes supplémentaires rajoutent des scènes et donc améliorent la compréhension de l'oeuvre. En effet, je me souviens particulièrement d'une scène où Mozart renonce à donner des cours de musique, et une autre où Salieri repousse et humilie la femme de Mozart. Les scènes qui suivent sont donc beaucoup plus logiques.
Amicalement.
Stéphane (Hollywood Classic)

Écrit par : Stéphane | 13/05/2013

Bonjour Raphael,
Tu as résumé en quelques lignes mon opinion sur ce film que je revois toujours avec plaisir et dont les dialogues sont souvent savoureux. Par exemple quand l'empereur dit à Mozart : "Un peu trop de notes !"
Amicalement.
Stéphane (Hollywood Classic)

Écrit par : Stéphane | 13/05/2013

Bonjour,
Merci Stéphane pour ta réponse. Ainsi ce sont des scènes complètes qui sont en plus, effectivement c'est plus intéressant. Je n'ai pas le souvenir qu'il soit repassé à la télé ces dernières années. Si cela arrive, je ne le manquerai pas.
Olivier

Écrit par : Olivier | 13/05/2013

Les commentaires sont fermés.