Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/05/2013

Le convoi Maudit / The Outriders - 1950

"Le convoi maudit" est un western produit par la MGM en 1950 et tourné par Roy Rowland. Il a comme vedettes principales : Joel McCrea et Arlene Dahl. Alors, autant le dire tout de suite, Arlene Dahl est magnifiquement filmé par Roy Rowland. Ainsi, le Technicolor et la belle photographie de Charles Edgar Schoenbaum servent à merveilles la mise en valeur de sa prodigieuse beauté. Dans les seconds rôles on retrouve James Whitmore dans son troisième film, mais aussi Barry Sullivan qui jouera deux ans plus tard, dans "les ensorcelés" de Vicente Minnelli. Le scénario de Irving Ravetch sans être très original est bien construit et sérieux. Il est à l'image d'Irving Ravetch, scénariste qui fera une belle carrière à Hollywood. Ainsi, cette histoire d'évadés sudistes qui s'engagent un peu par force dans un convoi d'or de l'Union afin de le détourner pour la cause du Sud, attire l'attention du spectateur. L'épopée du convoi amènera donc son lot de soucis et d'embûches qui arriveront à maintenir l'attention du spectateur tout le long du film. On a d'ailleurs droit à quelques scènes mémorables : avec la scène de danse autour du feu de camp, avec une Arlene Dahl plus désirable que jamais, mais aussi le très réaliste et dangereux passage d'une rivière en crue.

LE CONVOI MAUDIT (1950).jpg

J'ai également trouvé que le personnage de Killey (joué par Jeff Corey), me faisait penser à Ben Foster dans "3H10 pour Yuma" (2007). Ce dernier mettait ainsi en valeur le côté impitoyable et sadique du personnage.  A noter enfin que "le convoi maudit" est une des premières partitions du compositeur André Prévin. En résumé on a là un film à la forme intéressante avec un beau Technicolor, une interprétation sérieuse de Joel McCrea, réhaussée par la prodigieuse beauté d'Arlene Dahl qui vaut à elle seule la vision de ce film. Il est vrai que le film manque parfois un peu de surprises, mais cela ne retire en rien, l'intérêt de cette belle production MGM, à la réalisation et au scénario assez classique mais très recommandable.

cinéma,cinema,film,films,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,joel mccrea,arlene dahl,barry sullivan,andré prévin,roy rowland

Ci-dessus : Jeff Corey

cinéma,cinema,film,films,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,joel mccrea,arlene dahl,barry sullivan,andré prévin,roy rowland

cinéma,cinema,film,films,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,joel mccrea,arlene dahl,barry sullivan,andré prévin,roy rowland

Ci-dessus : Arlene Dahl

cinéma,cinema,film,films,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,joel mccrea,arlene dahl,barry sullivan,andré prévin,roy rowland
Ci-dessus : Arlene Dahl et Joel MacCrea

cinéma,cinema,film,films,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,joel mccrea,arlene dahl,barry sullivan,andré prévin,roy rowland

cinéma,cinema,film,films,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,joel mccrea,arlene dahl,barry sullivan,andré prévin,roy rowland

cinéma,cinema,film,films,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,joel mccrea,arlene dahl,barry sullivan,andré prévin,roy rowland


Bande-annonce :


Disponible dans la collection "Trésor Warner" sur le site de l'éditeur ou dans les FNAC et magasins participant à l'opération.

Note : 6,5 / 10

Commentaires

La MGM se démarque avec ce petit western de Rowland, un western qui à s'y méprendre, aurait pu être produit par Universal, toutes les caractéristiques sont présente.Barry Sullivan et James Whitmore, ne sont pas en reste aussi, le réalisateur accorde un petit rôle à Ramon Novarro, éternel vedette du muet, il campe Don Chavès. L'acteur sera retrouvé assassiné chez lui en 1968, tué par deux frères qui pensait que Novarro caché de l'or d'une grosse valeur, il ne trouverons que 30 dollars en billet.Novarro était le cousin de Dolorès del Rio.Bref, ce Convoi Maudit reste un joyeux spectacle, faisant partie de l'épopée des westerns des années cinquante.

Écrit par : Wes Cameron | 23/05/2013

Répondre à ce commentaire

Oui un joli spectacle. Mais loin d'être mon western préféré. En tous les cas, merci beaucoup pour tes précisions sur Ramon Novarro, qui enrichissent cet article.

Amicalement.
Stéphane (Hollywood Classic)

Écrit par : Stéphane | 24/05/2013

Répondre à ce commentaire

Madame Arlen Dahl, n'est autre que la maman de Lorenzo Lamas de la série "Le Rebelle".Elle fut l'épouse de Fernando Lamas, vedette du cinéma Argentin puis Americain dès 1950, Madame Dahl fut marié à Fernando de 1954 à 1960. Elle ai toujours en vie, et à 85 ans profite toujours de sa famille et de ses enfants.

Écrit par : Wes Cameron | 25/05/2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire