Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/04/2013

L'aigle du désert / Desert Hawk - 1950

"L'aigle du désert" est un petit film sans prétention produit par Universal en 1950. Mais il a attiré mon attention par la qualité de sa réalisation, par ses décors somptueux et on peut clairement affirmer que le réalisateur Frederick de Cordova n'est pas étranger à la qualité du film. Frederick de Cordova était un homme de théâtre et devait commencer sa carrière à Hollywood, comme directeur de plateau, puis comme responsable des dialogues. Ainsi c'est à lui qu'on doit les dialoques du "port de l'angoisse" (1944) avec Lauren Bacall et Humphrey Bogart. Il devait faire tourner les plus grands acteurs : Errol Flynn, Rock Hudson, Tony Curtis, Audie Murphy, Yvonne de Carlo, et Bob Hope.  Dans "l'aigle du désert", Yvonne de Carlo, et Richard Greene, se partagent l'affiche. Mais on retrouve aussi Rock Hudson dans un de ses premiers films. Et à cette distribution déjà intéressante, il faut ajouter George Macready, et Jackie Gleason. George Macready c'est évidemment le général qui envoie ses troupes à la mort dans "les sentiers de la gloire" de Kubrick, et Jackie Gleason a dans "l'aigle du désert" un rôle de faire-valoir comique dont les expressions rappellent un peu cellss de Johnny Depp dans la série "Pirates des Caraïbes".

l_aigle_du_desert,0.jpg

"L'aigle du désert" production sans prétention ne lésine pourtant pas sur les moyens pour nous faire revivre les beautés de l'Orient. Ainsi, le Technicolor est le plus souvent magnifique. On se plait à revoir les scènes du marché aux esclaves, avec ses couleurs chatoyantes et qui attirent l'oeil du spectateur. On passe de l'aridité du désert, au bain de la princesse, puis aux lumières des palais orientaux, et on voit une civilisation vivre sous nos yeux. Alors oui, c'est vrai que certains personnages sont très hollywoodiens et qu'on peut supposer que le film aurait été encore meilleur si il avait été joué par de vrais arabes. Néanmoins, "l'aigle du désert" incite à la rêverie et nous ramène à notre enfance. Vous savez cette période où notre esprit voyait le monde tel que nous l'imaginions et non pas tel qu'il était. C'est bien la principale qualité du film que de nous amener le rêve jusque dans notre salon.

aigle du désert1.JPG

Ci-dessus : Yvonne de Carlo

Alors quels sont les défauts de ce film ? Tout d'abord, je n'ai pas trouvé la musique bien transcendante. Ensuite, malgré tous ses efforts, on ne peut pas dire que Richard Greene a la prestance de Douglas Fairbanks, d'Errol Flynn ou de Tyrone Power. Enfin, le scénario est assez bizarrement construit et inutilement compliqué. Enfin, les scènes d'action ne sont pas toujours bien crédibles.

Aigle du désert2.JPG
Ci-dessus : Yvonne de Carlo

Mais que ces quelques défauts, ne vous rebutent pas d'aller acheter ce joli film qui n'ennuie jamais, et qui vous amènera dans un autre monde. Et après tout, distraction et évasion, ne sont elles pas les qualités que l'on devrait exiger de tout bon film ? En ce sens, cet "aigle du désert" rempli parfaitement son rôle.  Enfin, le soin de la réalisation, des décors, des costumes, laissent songeur sur la qualité des productions hollywoodiennes de cette époque, dont certaines images ressemblent à des tableaux. Si vous hésitez encore, laissez vous conquérir par les photos ci-dessous gorgées de couleurs somptueuses et des délices d'un Orient magnifique, digne de vos plus beaux rêves.

cinéma, cinema, film, films, dvd, bluray, acteur, actrice, hollywood, yvonne de carlo, richard greene, george macready, jackie gleason, frederik de cordova

Ci-dessus : Richard Greene

cinéma, cinema, film, films, dvd, bluray, acteur, actrice, hollywood, yvonne de carlo, richard greene, george macready, jackie gleason, frederik de cordova

cinéma, cinema, film, films, dvd, bluray, acteur, actrice, hollywood, yvonne de carlo, richard greene, george macready, jackie gleason, frederik de cordova

cinéma, cinema, film, films, dvd, bluray, acteur, actrice, hollywood, yvonne de carlo, richard greene, george macready, jackie gleason, frederik de cordova

cinéma, cinema, film, films, dvd, bluray, acteur, actrice, hollywood, yvonne de carlo, richard greene, george macready, jackie gleason, frederik de cordova

cinéma, cinema, film, films, dvd, bluray, acteur, actrice, hollywood, yvonne de carlo, richard greene, george macready, jackie gleason, frederik de cordova

Disponible en DVD Zone 2 chez Universal (site de l'éditeur) ou chez Gibert Joseph.

Note : 7 / 10

Commentaires

Coucou,
L'affiche annonce la couleur (hum, hum) avec la mention TECHNICOLOR plus grande que le nom des acteurs ! Ce sont tes captures d'écran qui illustrent l'article ? C'est très attrayant.
Olivier

Écrit par : Olivier | 30/04/2013

Répondre à ce commentaire

Hello Olivier,
Oui ce sont toujours des photos issus des films ou des plateaux de tournage du film que je mets sur mon blog pour illustrer un article. Donc oui ce sont bien des captures d'écran de "l'aigle du désert". Le film vaut presque le voleur de Bagdad en terme de travail sur la couleu, et vaut surtout pour ça.

Amicalement.
Stéphane.

Écrit par : Stéphane | 30/04/2013

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Stéphane,
Je me demandais si tu faisais toi même les captures, en choisissant le moment, auquel cas je t'aurais félicité. Mais si tu les trouves sur le net c'est déjà très bien de les sélectionner et nous amener l'image en complément de tes articles.
Olivier

Écrit par : Olivier | 30/04/2013

Répondre à ce commentaire

Pour ce film qui manque de photos, les captures sont de moi. Tu peux donc me féliciter. :)

Amicalement.
Stéphane (Hollywood Classic)

Écrit par : Stéphane | 30/04/2013

Répondre à ce commentaire

Ah ah... ok.

Cher Stéphane,
Je tiens à te féliciter pour le soin que tu consacres à illustrer tes articles par des captures d'écran de grande qualité. Merci pour tes efforts à choisir l'image pertinente et belle qui nous conduira au plus près du film.
Olivier


Voilà ! ;-p

Écrit par : Olivier | 30/04/2013

Répondre à ce commentaire

... et c'est sincère.

Écrit par : Olivier | 01/05/2013

Répondre à ce commentaire

La Universal était très forte pour produire des films exotique, nombre d'entre eux sont disponible et d'autres ont disparut, la liste serait longue.

Écrit par : Wes Cameron | 28/05/2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire