Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/03/2013

Ouvrez votre esprit et changez !

Aujourd'hui pas d'hommage particulier, mais un appel à vous lecteurs et lectrices de Hollywood Classic : Ouvrez votre esprit et changez le monde ! Hollywood Classic est là pour vous et pour ça. Vous pouvez ouvrir ici votre esprit à un autre monde, celui du rêve en Technicolor ou en noir et blanc. Ce monde de rêves presque infini qui correspond aux cent premières années du cinéma, est totalement à vous. Chacun peut le découvrir à sa façon selon son parcours personnel. Ce blog est là, pour donner à chacun des itinéraires, des parcours, des conseils et des envies pour découvrir et promouvoir le cinéma classique. Ce blog considère que ce cinéma existe par lui même et continuera d'exister avec ou sans 3D, avec ou sans images de synthèse. Cette note est donc un appel à tous ceux et à toutes celles qui croient qu'être acteur c'est autre chose qu'éviter un rayon laser, ou qu'être réalisateur ce n'est pas forcément faire jouer des acteurs devant un fond bleu. Ce blog croit que tout n'est pas égal en matière de cinéma et que la qualité d'un film ne se juge pas à son âge.

4677287354_a643104f4f.jpg

Créez des blogs, partagez votre amour des films classiques avec vos amis, vos proches, vos collègues. Comme l'a dit admirablement Mr Patrick Brion, "le cinéma est un art outragé". En effet, 80% de tout ce qui a été produit entre 1895 et 1927 est définitivement perdu. Cette phrase est une terrible sentence pour notre temps. Il nous faut donc exiger la restauration, la diffusion et la sortie des films bloqués, abandonnés ou perdus dans les archives des grands studios. Indignez vous contre l'abandon d'oeuvres magistrales du passé.

Exigez que le cinéma actuel produise des oeuvres qui réveillent l'intelligence et les bons sentiments de l'être humain et pas ses plus bas instincts ou le plus souvent les tiroirs caisse des studios. Soutenez le cinéma classique de toutes les manières possibles. Et ensuite votre journée finie, ayez la certitude de faire parti des derniers chevaliers d'une époque révolue où dominait la beauté, le glamour, et l'intelligence. Le combat est inégal, et c'est le combat d'une vie, mais nous devons le mener, pour que le cinéma ne sombre pas définitivement dans une avalanche d'effets spéciaux destinés à un public adulescent que l'on souhaite à toute force abêtir. Combattez  l'uniformité culturelle imbécile que l'on veut nous imposer. Aujourd'hui alors que les moyens de communication n'ont jamais été aussi développés, l'accès à la culture quasi universelle avec internet, le pire destin est fait à une grande partie du cinéma classique, oublié, abandonné, dégradé. Ira t'on voir dans quelques années, certains films au musée plutôt qu'au cinéma ou chez soi ? Devra t'on tous être capables de parler 3 langues à l'avenir pour espérer découvrir une oeuvre cinématographique classique étrangère ? Une renaissance artistique est possible,"The Artist" a été la preuve éclatante qu'un public existait pour un autre cinéma. Mais encore faut il défendre cette renaissance et surtout l'exiger. C'est pour cela que je choisis Robert Taylor dans "Ivanhoé" pour illustrer ma note : un chevalier qui poursuit seul son idéal, mais aussi un acteur honteusement oublié par l'industrie du DVD en France. Qu'un tel acteur (Robert Taylor) ne puisse ne pas être diffusé au plus grand nombre, que ses plus grands films ne soient pas déjà en Bluray et ses plus petits en DVD, montre l'insigne bêtise de notre époque aux ordres de la finance, capable de trouver 250 millions de dollars pour un blockbuster, mais pas un dollar pour restaurer, diffuser, et sous-titrer un film classique. La Warner a un responsable de la diffusion du patrimoine de la société en France. Mais lorsqu'on voit les superbes éditions US de ces mêmes films et certaines pauvres éditions françaises on se dit qu'on est encore loin du compte. Savoir vendre c'est un métier. Ne savent ils pas que c'est par le haut que l'on vendra le grand cinéma, pas dans des éditions de seconde zone sans bonus, non restaurée ou à des prix prohibitifs en période de crise. Le Bluray était un immense espoir pour le cinéma classique. Ils sont en train de le tuer ! Heureusement quelques uns veillent encore et toujours : Bertrand Tavernier, Patrick Brion, les historiens du cinéma, les années laser qui multiplient les encarts historiques et poussent en avant les demandes des lecteurs, le site DVDclassik, TCM, Ciné Classic, le CNC, et mes amis blogueurs d'internet, mais nous avons besoin de chacun d'entre vous. Ce cinéma est notre patrimoine à tous ! Il doit vivre et être vu.

 

 

Les commentaires sont fermés.