Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/02/2013

Du sang dans le soleil / blood in the sun - 1945

"Du sang dans le soleil" est le deuxième film de la seconde période indépendante de James Cagney. En effet en mars 1942 Cagney se décida à voler de ses propres ailes, hors de la Warner et de produire ses propres films via la société de son frère, William Cagney production, avec une distribution du film via le réseau "United Artists". Le film a bien des défauts, à commencer par le fait qu'il est un film de propagande américain. De plus, la réalisation de Frank Lloyd est loin d'être un chef-d'oeuvre du genre. Ensuite, pourquoi avoir pris tellement d'acteurs européens pour faire des asiatiques, cela n'ajoute rien à la crédibilité du film. Ceci étant dit, le noir et blanc cache pas mal de défauts, et il est assez difficile de savoir quels sont les acteurs asiatiques et lesquels ne le sont pas.

affiche-Du-sang-dans-le-soleil-Blood-on-the-Sun-1945-1.jpg

De plus, la rencontre entre James Cagney et Sylvia Sidney est assez sympathique et il faut bien dire que l'interprétation de Sylvia Sidney est assez sidérante. Elle joue une métisse américano-chinoise très mystérieuse et crédible et fait souvent penser à Bette Davis. Je pense qu'elle vole de temps en temps la vedette à Cagney. Pour les points positifs il faut dire que Cagney met beaucoup de coeur à l'ouvrage pour dynamiser le film et son interprétation. Donc malgré les défauts évidents de la réalisation on ne s'ennuie pas une seconde. Ainsi, la bagarre finale est assez sidérante pour un film de cette époque et Cagney nous offre un vrai combat presque dérangeant par sa violence réaliste.

Blood_on_the_Sun_(1945)_1.jpg

 Ci-dessus : James Cagney et Sylvia Sidney

Pour Cagney, l'action du film devait assurer son succès, mais malheureusement il n'en fut rien. L'échec de son 3ème film indépendant, "13 Rue Madeleine" devait inciter Cagney à retourner travailler avec la Warner. Quant au film, si on est capable de passer outre une réalisation parfois moyenne, on se retrouve devant un spectacle agréable qui n'ennuie jamais et que les 2 interprètes principaux tiennent à bout de bras. A noter pour finir une qualité d'image très acceptable de l'édition Wild Side, d'un film tombé dans le domaine public.

tumblr_m8p8l7iOc81qiwrzoo1_r1_500.jpg

tumblr_ltzqvygSbF1qb8ugro1_500.jpg

Note : 6 / 10

Les commentaires sont fermés.