Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/02/2013

Une demoiselle en détresse / Damsel in distress - 1937

"Demoiselle en détresse", tourné en 1937 et sorti en France en 1938, était la réalisation d'un souhait de Fred Astaire : casser son duo avec Ginger Rogers pour le faire apparaître dans d'autres types de films et avec d'autres artistes. La RKO ne voulant pas tuer la poule aux oeufs d'or que représentait le duo Astaire/Rogers décida de mettre une débutante avec Fred Astaire pour "Demoiselle en détresse" en la personne de Joan Fontaine et élimina d'autres choix qui risquaient de porter de l'ombre à Ginger Rogers (comme Ruby Keleer ou Jessie Matthews). Le but était bien évidemment d'empêcher le public de faire quelques comparaisons avec Ginger Rogers. Ainsi, Joan Fontaine jeune débutante de 20 ans, ne chante pas, ne danse pas et joue uniquement la comédie. Fred Astaire dit d'ailleurs quelques mots de sa partenaire, Joan Fontaine : "Joan n'était pas une danseuse professionnelle, mais elle avait un peu étudié la danse, et on pouvait supposer qu'elle pourrait faire tout ce que nous lui demanderions. Son rôle ne comportait pas beaucoup de passages dansés ... on pensait éviter toute comparaison désagréable en en demandant pas trop à notre vedette." Il y a une scène dansée entre elle et Fred Astaire et tout cela est millimétré. Malheureusement Joan Fontaine fait immanquablement penser à l'autre duo Astaire/Rogers et elle semble bien perdu dans le peu de chorégraphie que le réalisateur George Stevens lui autorise.

kkCFBCAczQ8DrQMEZghDmAcBBI4.jpg

Astaire trouve d'autres partenaires dansant en la personne du duo George Burns & Gracie Allen, mariés à la ville et souvent à l'écran. Gracie Allen jouant une secrétaire particulièrement stupide, mais terriblement drôle. Néanmoins la comédie ne fait pas oublier le légendaire duo Rogers/Astaire et on finit par s'ennuyer, devant un Fred Astaire incapable de trouver un partenaire à sa mesure dans ce film et qui finit par tourner tout seul à vide. Pire, Joan Fontaine semble bien être une demoiselle en détresse chorégraphique. On finit donc par s'ennuyer malgré une belle musique de Gershwin, qui devait subitement mourir à la fin de la production du film.

a damsel in distress DEMOISELLE_EN_DETRESSE-9.jpg

Ci-dessus la toute jeune Joan Fontaine et Fred Astaire

Je ne conseillerais donc ce film qu'aux fans inconditionnels de Fred Astaire. Pour les amoureux des comédies musicales de Fred, il y a beaucoup mieux et heureusement. Swing Time (1936) est de cette même période mais à des années lumières au-dessus de ce film. Comme quoi, il n'était pas si facile que ça de quitter Ginger Rogers ! C'est tellement vrai que les deux prochains films de Fred Astaire, après l'échec commercial de "Demoiselle en détresse", devaient être deux films avec Ginger Rogers. Comme quoi on revient toujours à son premier amour, même au cinéma.

 

Extrait du seul numéro de danse entre Fred Astaire et Joan Fontaine :

 

 

La réplique du fillm :

-Je ne sais pas quel jour on est !

-Regarde le journal sur ton bureau.

-Cela ne m'aidera pas. C'est celui d'hier !



NOTE : 4,5 / 10

Les commentaires sont fermés.