Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/12/2012

La Machine à explorer le temps / Time Machine - 1960

Pour le jour de Noël, je vous parlerais d'un film qui a profondément marqué mon enfance et mon adolescence télévisuelle : "La machine à explorer le temps", inspiré du roman de H.G Wells. C'est avec ce film que j'ai découvert Rod Taylor qui était assez célèbre dans les années 60, on se rappelle surtout de lui pour son rôle dans le film d'Hitchcock, "les oiseaux", mais aussi dans son rôle de mercenaire dans "le dernier train du Katanga". Moi je l'ai beaucoup apprécié dans "le jeune Cassidy". Dans "Time Machine" on le retrouve dans un rôle de jeune inventeur anglais à la recherche d'une machine à remonter le temps en 1899. Le reste de la distribution comprend Yvette Mimieux, et Alan Young qui sera présent dans la nouvelle version de l'oeuvre datant de 2002.

La%20machine%20%E0%20remonter%20le%20temps.jpg

La réalisation de George Pal, fait merveille pour rendre l'intérieur de la maison anglaise de notre inventeur. Et je me rappelle encore le discours sur l'exploration de la 4ème dimension par notre héros, devant un auditoir de savants et d'amis très dubitatifs.

cinéma,cinema,film,films,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,rod taylor

La première partie étant tellement parfaite, la deuxième partie du film est peut être un peu plus faible, et on a un peu plus de mal à croire à ce monde de 802 701 après Jésus Christ. Mais c'est tellement fascinant de voir notre héros, demander à nos descendants : "Où sont les livres ?" Alors on lui montre une armoire et lorsque il prend un livre, le livre tombe en poussière dans ses mains. Si je me fais peu d'illusion sur ce que nous deviendrons toi et moi cher lecteur dans 800 000 ans, je me demande bien ce qu'il restera de notre civilisation et de ce que nous aimons. Le film répond, qu'il n'en restera rien. En effet, l'Humanité ce sera auto-détruite. Quand on voit les menaces qui pèsent sur notre monde, le film reste donc très actuel, même si il a été tourné en pleine guerre froide. Alors c'est vrai que la réalisation des catastrophes naturels ne dépasse jamais les limites d'une production de l'époque au budget limité, mais cela ne gène guère le message plein d'humanisme de l'oeuvre qui fait autant réfléchir que rêver. A tout cela il faut bien entendu parler de la fabuleuse et mystérieuse musique symphonique de Russell Garcia.

cinéma,cinema,film,films,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,rod taylor
Ci-dessus : Yvette Mimieux et Rod Taylor


Je ne saurais donc trop vous conseiller de voir "la machine à explorer le temps", qui vaut mieux que sa réputation de série B. Ce film est fait avec des rêves d'enfants et une vision terrifiante de l'avenir, ce qui en fait une incroyable alchimie cinématographique, tout à la fois vintage et fascinante.


Extrait de la musique :


 

Extraits :

 

NOTE : 7,5 / 10

Écrire un commentaire