Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/12/2012

Jeux de mains / Hands Across the Table - 1935

"Hands Across the Table" a été tourné par Mitchell Leisen à la Paramount. Ce film est le premier de toute une série de films tournés par le duo Carole Lombard/ Fred Mac Murray : "The Princess Comes Across" (1936),  "Swing High, Swing Low "(1937), et "True Confession "(1937). Dans "Hands Across the Table", il n'est question que de l'amour qui rend aveugle.  Le film commence par une courte scène de la vie quotidienne dans le métro la matin où on retrouve Carole Lombard et sa collègue de bureau s'extirper à grande peine d'un métro bondé. Cette scène rappelle vaguement une scène d'un ancien film de Gloria Swanson : "Manhandled". Mais la scène était beaucoup plus longue et construite dans "Manhandled". Là il n'est question que d'un rapide clin d'oeil à la follie du métro. Enfin nos 2 femmes arrivent à leur travail, un institut de beauté qu'elles utilisent comme pièce à garçons si possibles riches et beaux évidemment.

 

jeux_de_mains,0.jpg

Carole Lombard (Regi Allen) va se lier d'amitié avec Ralph Bellamy (Allen Macklyn), puis vouloir séduire toujours via l'entremise de son emploi de manucure le jeune et richissime Fred Mac Murray. Malheureusement, ce dernier se trouvera être un espèce de gigolo sans le sou. Mais finalement si individualistes l'un et l'autre, arriveront ils à se parler, et surtout à savoir qu'ils peuvent s'aimer ? Le film parcourt le coeur humain et l'incompréhensible impossibilité de communiquer à l'autre ses sentiments tellement propre à l'Homme. Mais sait on exprimer ce que l'on ressent si miraculeusement on ressent quelque chose pour l'autre ? Les thèmes du film sont donc beaucoup plus intéressants que la simple comédie initialement proposée. Malheureusement le film ne fait que survoler tous ces thèmes et ne bascule jamais dans le mélodrame, mais reste une comédie légère avec quelques moments sérieux. On ressort donc un peu désabusé devant le jeu d'un Fred Mac Murray qui peine ici parfois quelque peu à convaincre. Mais pour le jeune acteur qu'il était, on ressent déjà beaucoup de talents dans de nombreuses scènes. Les scènes de comédie au restaurant ou devant le téléphone avec l'appel venant des Bermudes sont très bonnes. Cette dernière restant très marquante, le réalisateur continua de tourner car les 2 acteurs continuaient de rire de bon coeur, la prise finie. Mais c'est bien en pince sans rire réprobateur que Mac Murray atteind le summum de son art, dans lequel il prospérera une bonne partie de sa carrière.

HAT002.jpg

En résumé, une comédie légère et facile qui survole son sujet et ne laisse pas un souvenir indélébile, mais dont la vision distrait et laisse entrevoir dans de rares moments la face sombre de l'autre film qu'elle aurait pu être.

 

HAT001.jpg

 

Extrait de la fameuse scène du télépone (Partie 5 à 5mn 23)

 

 

Disponible sur le coffret DVD Carole Lombard Zone 1 avec sous titrage français (image acceptable pour un film de 1935)


NOTE : 6,5 / 10

Écrire un commentaire