Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/12/2012

Le Roi des Rois / King of Kings - 1961

A quelques jours de Noël, quoi de plus normal que de parler, du "Roi des Rois", péplum de 1961, remake d'un film de Cecil B. Demile de 1927. Cette version tournée par Nicholas Ray a été beaucoup critiqué. Certains ont dit que ce n'était pas une oeuvre majeure dans la filmographie de Ray ou que le film était trop impersonnel. Pour ma part, je ne retiendrais aucune de ces critiques. Je trouve le film grandiose du début à la fin. Et il s'inscrit bien dans les films grands spectacles des années 60.

dvd_kingofkingsbrfr.jpg

Et même si j'exclue ma culture chrétienne de cette critique, je dois avouer que le film est assez fascinant à regarder, car il bénéficie d'une extraordinaire restauration Bluray qui donne l'impression d'avoir littéralement le Christ dans son Homecinéma. On a à l'écran un peu de la beauté de l'histoire originelle et donc de l'esprit des Evangiles, mais surtout on retrouve la beauté du spectacle tel qu'il devait être en 1961. On retrouve Jeffrey Hunter dans le rôle titre. Jeffrey Hunter on l'a vu dans le rôle du jeune métisse dans "la prisonnière du désert" avec John Wayne ou dans "le brigand bien-aimé" et il avait déjà le rôle de Jésus dans "Ben-Hur", mais on ne voyait jamais son visage. Ici il porte littéralement le film et semble habité.

cinéma,cinema,dvd,film,actrice,acteur,hollywood,jeffrey hunter,siobhan mckenna,hurd hatfield,ron randell,robert ryan,frank thring,carmen sevilla,brigid bazlen,miklós rózsa,nicholas ray

Ci-dessus Brigid Bazlen :

Mais chacun joue parfaitement son rôle, et si je devais citer quelques noms de l'immense distribution présente sur ce film, j'évoquerai Brigid Bazlen, assez troublante par sa perversion drapée du voile de l'innocence.  Et c'est peut être le très américain Robert Ryan qui paraît le moins crédible en Saint Jean le Baptiste. Mais au delà de l'histoire sainte racontée parfaitement, c'est bien les thèmes et la réalisation qui font ressortir le film d'une production courante ou de second ordre. Ainsi, les scénaristes ont fait opposer 2 prophètes : Jésus le prophète de l'amour et de la paix et Barabas le chef des rebelles juifs luttant pour l'indépendance de la Judée. Le film se décompose donc entre scènes de la vie du Christ, miracles et guerre contre les Romains. Le plus beau, c'est que le rêve de Judas de voir le prophète de la paix et le prophète de la guerre se réunir pour vaincre les Romains est un des moments clés du film. Le film inscrit donc le message biblique dans l'actualité d'un monde humain en proie à la haine, au doute, à la vengeance. Le spectateur s'interroge alors et peut se demander si les passions humaines ont réellement changées depuis 2000 ans ? De plus la réalisation de Ray fait merveille surtout dans les scènes de combats (en particulier dans le fort de Jérusalem). A cela, il faut ajouter la formidable musique de Miklos Rózsa, compositeur qui a tant fait pour la musique des films d'aventures hollywoodiens que ce soit dans "Ivanhoé", "les chevaliers de la table ronde" ou "le Cid"

cinéma,cinema,dvd,film,actrice,acteur,hollywood,jeffrey hunter,siobhan mckenna,hurd hatfield,ron randell,robert ryan,frank thring,carmen sevilla,brigid bazlen,miklós rózsa,nicholas ray

Ci-dessus Jeffrey Hunter dans le "Roi des Rois"

On révise donc avec ce film, l'histoire biblique par des chemins détournés mais avec un plaisir non dissimulé et si on est croyant à coup sûr on pleure. Le film se termine d'ailleurs sur un message de paix et de tolérance. Et personne ne peut nier que notre monde en a aujourd'hui encore bien besoin et ce quelque soit notre culture ou notre croyance. Il faut bien ajouter que le Bluray et le Homecinéma amènent quasiment physiquement le Christ dans votre salon. Que peut on rêver de mieux pour Noel ? Loué soit Warner pour avoir restauré ce film avec une telle qualité d'image.

cinéma,cinema,dvd,film,actrice,acteur,hollywood,jeffrey hunter,siobhan mckenna,hurd hatfield,ron randell,robert ryan,frank thring,carmen sevilla,brigid bazlen,miklós rózsa,nicholas ray

Pour toutes ces raisons, et enfin car ce film est une explication positive d'une partie de l'Humanité, il mérite d'être vu par tous.

 

Extraits de la très belle musique de Miklós Rózsa :

 

 

 

La bande-annonce :

 

NOTE : 8,5 / 10

Commentaires

Hello Stéphane,

j'aime beaucoup ta critique de ce film, que je n'ai pas encore vu mais qui dort paisiblement sur mes étagères (en version DVD). Je ne m'étais même pas apperçu que Jeffrey Hunter tenait le rôle-titre, acteur que je connais surtout pour avoir été l'éphémère premier capitaine de l'Enterprise dans la première série Star Trek. Les images que tu as choisi, ainsi qu'un texte très bien écrit, m'incite à visionner Le roi des rois au plus tôt !

D'autre part (je saute du coq à l'âne), j'ai enfin mis la main sur Dream Home, un film que tu me conseillais il y a quelques temps : celui-là aussi, c'est pour bientôt...

Bonne journée,

Raphaël

Écrit par : Raphaël | 21/12/2012

Répondre à ce commentaire

Salut Raphael,

La version Bluray du Roi des Rois est époustouflante, au niveau de l'image. Je ne peux que te conseiller l'achat si tu as un très grand écran TV ou un videoprojecteur, si comme moi tu es touché par ce film.

Pour "Dream Home", j'ai bien aimé effectivement. C'est sympa de voir Daniel Craig dans autre chose que James Bond. Mais je te laisse le découvrir :)

Amicalement.
Stéphane (Hollywood Classic)

Écrit par : Stéphane | 21/12/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire