Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/10/2012

Réglement de comptes à O.K Corral / Gunfight at the O.K. Corral - 1957

"Réglement de comptes à OK Corral" est un western réalisé par John Sturges. Il raconte l'histoire d'un duel entre les frères Earp et un gang de hors la loi. L'histoire est tirée de la légende de l'Ouest, Earp ayant vraiment existé ainsi que le combat à Ok Corral. Ce film m'a toujours fasciné. Je l'ai vu étant enfant, et j'ai toujours trouvé qu'il était incroyablement addictif du début à la fin. Je l'ai donc vu de très nombreuses fois. Déjà le titre, qui commence avec des cavaliers dans une prairie, et la chanson qui parle d'un réglement de comptes. On peut  ainsi dès les premières secondes se poser des questions sur la venue de ces cavaliers. Que viennent ils faire ? Mais surtout la chanson titre est vraiment bien trouvée et fait penser à la chanson de troubadours au moyen âge qui raconte une histoire, pas dans la forme mais bien dans le fond. Le producteur Hal B Wallis a participé au scénario a fait rajouter une romance à l'histoire entre Earp (Burt Lancaster) et Laura Denbow (Rhonda Fleming).

gunfight-poster.jpg

Ce qui fascine également, c'est la mise en avant des défauts humains des différents personnages : hors la loi, shérif lâche, femme joueuse, ou volage etc etc Mais le personnage qui attire le plus mon affection c'est bien Doc Holliday (joué par Kirk Douglas), cultivé, dentiste qui a renoncé à exercer et qui a une liaison avec une femme (Jo Van Fleet) qu'il n'aime pas et qui l'aime pour son argent. Il est malade (tuberculose) très souvent, avec donc des problèmes conjugaux. Sa femme semble donc être sa punition à sa vie gâchée. Il y a donc quelque chose de pathétique dans cette histoire et dans la vie de Doc Holliday, qui n'attire sur lui que vengeance et antipathie de ses semblables. Mais il n'en a que faire et continue de jouer aux cartes pour gagner sa vie et de défier en combat singuliers ceux qui viennent s'en prendre à lui.

GunfightOkCorral.jpg

Le personnage de Burt Lancaster semble ne souffrir d'aucun défaut, mais il en a un gros : l'indécision. Il se refuse à aider Doc Holliday, puis il l'aide. Enfin il arrête une joueuse, et il la libère etc Son indécision sera en contradiction avec la fidèle amitié qui petit à petit le liera à Doc Holliday. Peut être avait-il compris que Doc Holliday était contraint de subir sa vie plus qu'il ne pouvait la changer et que plus que quiconque celui-ci savait sa fin proche.

reke6d5c32065jpg.jpg

Alors bien sûr, le clou du film c'est le combat final qui fut tourné en 4 jours à raison de 12 heures par jour ! Les passionnés de Science Fiction auront bien entendu remarqué la présence de DeForest Kelley le célèbre docteur Mc Coy de la série Star Trek. A noter qu'une suite a été tourné en 1967 par John Sturges mais avec des acteurs différents. On ne saurait finir de parler de ce film où tout semble totalement réglé comme un ballet, sans parler de la fameuse musique de Dimitri Tiomkin qui est parfaitement à sa place pour donner un fort impact à ce western dramatique, où la psychologie des personnages touche parfois au coeur plus sûrement que la balle du revolver. A n'en pas douter un western mythique, clairement au dessus du lot. A voir et à revoir sans modération.

gunfight-at-the-corral-doing-the-walk1.gif

Disponible en DVD Zone 2. Image de très bonne qualité. Mais mériterait bien une release en Bluray.

Le générique  :

Extrait :

 

 

Ci-dessous le compositeur Dimitri Tiomkin :

cinéma, cinema, dvd, film, acteur, actrice, hollywood, kirk douglas, Burt Lancaster, Dimitri Tiomkin


Note : 8 / 10

Les commentaires sont fermés.