Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2012

Rio Grande - 1950

Troisième film sur la cavalerie américaine de John Ford (car sorti après la charge héroïque). Rio Grande se veut être une suite non assumée du "Massacre de Fort Apache". En effet, John Wayne reprend le rôle du capitaine York qui est là devenu colonel. Ce qui trouble c'est que contrairement à une suite normale, l'épisode précédent n'est jamais évoqué. On évoque ici le passé du colonel pendant la guerre de sécession. Ainsi dans les seconds rôles Victor Mc Laglen qui était  le sergent Festus Mulcahy dans Fort Apache devient ici le sergent-major Quincannon. Le film commence avec l'arrivée au fort d'une colonne de cavalerie de retour de mission contre les indiens qui se sont une nouvelle fois, échappés en passant le Rio Grande.

 

mpw-284731.jpg

 

La trame principale du fim va se nouer avec l'arrivée du jeune soldat York, fils du colonel et ensuite de sa mère (Maureen O'hara) qui va bouleverser la vie du fort et surtout la vie du colonel York. Les relations étant rompues avec sa femme,York solitaire va se trouver embarasser à gérer la venue de sa femme qu'il n'attendait pas. Le film va donc tourner au romantisme pendant un long moment. Et Maureen O'Hara en dehors bien évidemment d'une présence féminine dans un univers d'hommes,  jouera un peu un rôle de conscience du régiment et de bonne fée. En effet, elle reprochera au sergent Quincannon d'avoir incendié la propriété de son père pendant la guerre de sécession. Mais elle s'occupera aussi du linge des militaires et de celui de Quincannon. Je ne vais pas raconter tout le film, mais un dénouement heureux sera finalement trouvé que ce soit dans la lutte contre les indiens ou dans les relations entre York et sa femme.

 

28067968.jpg

 

Ce film est aussi bon que le précédent. On ne s'ennuie pas du tout. On retrouve de grandes scènes d'actions en plus de la romance, et cette fois ci Victor Young à la musique. On peut seulement regretter que le film ne donne pas une meilleure image des indiens. A ce titre Fort Apache était différent et laissait la parole aux indiens. Là ils sont montrés comme sauvages et sans foi ni loi, car capables d'emprisonner des enfants dans une ancienne église.

 

rio-grande-1950-8273-712553234.jpg

 

La bande annonce :

 

 

Note : 8,5 / 10

Écrire un commentaire